AcceuilNational 2010 à La Chapelle-sur-Erdre organisé avec le SNO

Liège sort doucement de sa torpeur hivernale. Comme chaque année, vers la mi-février, les Maraudeurs "Belgique – France du Nord" et leurs amis organisent un repas (gastronomique) convivial....

 

Il y avait bien eu quelques régates d’entraînement....

Régate des habitables transportables

Cela faisait longtemps déjà que je n’avais plus eu d’anecdote, à vous relater...

 

Cinq Maraudeurs prendront part à cette régate...

 

Bon, cette fois, nous avons fait le plein de con….. pour le reste de la saison.

 

n2014_01

Pour un beau National, ce fut un très beau National !....16 Maraudeurs avaient fait le déplacement, au Lac d’Orient...

 

 

 

De vos envoyés spéciaux délégués Patrick et Georges....

 

Tout d’abord, un peu de géographie amusante .Butgenbach est une commune de 5.741 habitants située dans les cantons de l’est de la Belgique autrefois allemands et toujours germanophones, offerts à la Belgique par le traité de Versailles en 1919 en compensation des pertes subies durant la première guerre mondiale.

butgenbach01

Première mauvaise surprise

Quand nous sommes arrivés en éclaireur le samedi, pas de lac dans la vallée de la Warche , seulement un beau ruisseau qui serpente entre des forêts de sapins.

butgenbach02

 

Il fallait vite construire un barrage et nous avons introduit une demande expresse et spéciale suivie d’effets immédiats

 

 

 

 

Pendant ce temps...

Nous sommes allés louer un drone afin d’épater notre capitaine de flotte écrivain-photographe absent pour une cause pour le moins humanitaire et lui ramener quelques photos originales afin d’être enfin à la hauteur ( c’est le cas de le dire ) de notre momentanée mission déléguée de journaliste reporter qu’il a l’habitude d’exercer avec un certain brio ( si si on peut le dire, des lecteurs lointains assidus nous en ont fait compliment récemment ) en plus de ses indéniables et multiples talents.

Et ouf , c’est réussi !

butgenbach03

Voici la première vue du lac rempli durant la nuit grâce à un extraordinaire élan de solidarité des populations belges et allemandes qui ont cessé toute consommation d’eau et se sont « sacrifiés » pour passer exclusivement à la bière ce qui soit dit en passant est particulièrement bienvenu en ces temps de « sportives » libations footbalistiques .

Les bâtiments (en bois il est vrai) du Yacht Club de la Warche avaient été érigés dans le même temps et tout était prêt pour LA régate annuelle des Maraudeurs du 22 juin 2014.

NB : Le bar et les terrasses du club (en haut à tribord) sont très agréables.

butgenbach04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ne fûmes pas déçus par notre régate. Un temps superbe, un petit vent de 0,5 à 2,5 Bft , certes un peu capricieux mais assez fidèle. Quatre belles manches organisée par un comité efficace, sympathique mais un peu … dirons-nous … espiègle. Figurez-vous qu’il ont réussi à placer leur bateau au départ de la troisième manche tout contre les limites d’une piscine naturelle dans le lac . Je ne vous raconte pas le départ chahuté (suivi d’un prévisible rappel général). Lors de l’interruption nous avions dégusté une spécialité gastronomique locale ; le pain - saucisse accompagné d’une bière.

Nous étions seulement 3 Maraudeurs,c’est peu , les absents ont toujours tort , mais nous avons eu de la compagnie. Le club de la Warche organisait en même temps une étape de leur challenge de club multi-séries. Nous nous sommes donc retrouvés au milieu d’une bande d’une quinzaine d’irréductibles pirates qui ont leurs propres règles de course, que nous avons dû décoder au fil des manches naviguées en leur compagnie.

En voici un bref aperçu.

Sur la ligne de départ :

  • je (1) peux tout faire et
  • toi ( 2) tu t’écartes quand je crie ;
  • quand je ( 1 ) suis tribord ,
  • je (1 ) hurle et tu (2) vires ; 
  • quand tu ( 2 ) es tribord , je ( 1 ) passe en criant (« de l’eau , pas manoeuvrant , je t’avais pas vu, … « ) ;
  • quand je (1 ) touche une bouée, c’est de ta ( 2 ) faute ou alors d’un autre ( 1 ou 2 ) donc je (1 ) ne répare pas ,
  • … et tout ceci sans bagarre ni réclamation !

(NB : la plupart fume beaucoup à bord

  •  je ( 1 ) suppose que c’est du tabac licite ;
  • donc tu ( 2 ) t’écartes encore pour éviter les trous dans tes ( 2 ) voiles..

Vu l’efficacité démontrée, il faudrait peut-être s’ inspirer de ces coutumes locales pour les prochaines règles internationales de course à la voile et faire dès lors l’économie de jurys (ceci aurait eu entr’autre pour bienfait de nous amener un Maraudeur de plus à la régate du RYCW , notre capitaine Philippe ).

Pas beaucoup d’anecdotes Maros à se mettre sous la dent sinon que Sabine et Patrick ont absolument tenu à goûter l’eau ( potable) du lac avant d’aller boire une bière en soupant à Malmedy ( ville la plus proche ) et que Bart a voulu économiser une écoute de foc et a ainsi prouvé qu’avec le bras long de l’équipier on peut gagner la dernière manche.

A bientôt, bonnes vacances et … bon vent ( musique de Thalassa … tra la la )

(1) : irréductible pirate indigène
(2) : visiteur ébahi

 

Philippe Godeau