AcceuilNational 2010 à La Chapelle-sur-Erdre organisé avec le SNO

  • 8-8 Emblème de la série

    Voir planche 8 "Emblême de la série"

    • 8-8-1 L'emblème de la série est une clef noire positionnée de chaque coté de la grand-voile.
    • 8-8-2 Rappel : son port est obligatoire.
    • 8-8-3 Ses dimensions et son positionnement sont définis par la planche 8 « Emblème de la série et positionnement ».
    • 8-8-4 La clef doit avoir son anneau orienté coté mât, quelle que soit la face de la voile, et son pêne tourné vers le haut.
    • 8-8-5 Sa tige doit être parallèle aux lattes.
    • 8-8-6 Les clefs sur les deux faces peuvent se superposer.
    • 8-8-7 Dans le cas de voile de couleur foncée, et uniquement dans ce cas, l’emblème de voile doit être de couleur contrastée.
  • 9 - Divers

    • 9-1 Sangles de rappel
      Les sangles sont autorisées dans le cockpit à l'exclusion de tout autre dispositif de rappel (trapèze, planche de rappel, par exemple) dépassant les limites extérieures de la coque.
    • 9-2 Equipage
      • 9-2-1 L'équipage est constitué d'un barreur et d'un équipier, l’un d’entre eux exerçant la responsabilité de chef de bord.
      • 9-2-2 Il doit être le même pendant toute la durée de l'épreuve. Dans des circonstances exception-nelles et fortuites, et seulement dans ce cas, le comité de course peut accorder une modifica-tion dans l'équipage.
      • 9-2-3 Le chef de bord peut être âgé de moins de dix-huit ans s'il bénéficie de l'autorisation écrite de ses parents ou tuteurs légaux. Cette autorisation doit mentionner l'engagement de Responsabi-lité Civile des signataires.
      • 9-2-4 Cas du solitaire : Le Maraudeur peut être barré en régate en solitaire, sous réserve d'autorisa-tion préalable du comité de course. Les instructions des chapitres 9.2.2 et 9.2.3 s’appliquent également dans ce cas.
    • 9-3 Moteur auxiliaire
      Le Maraudeur peut être équipé d'un moteur auxiliaire de type hors bord, de puissance conseillée infé-rieure à 3 kW.
    • 9-4 Matériel de sécurité
      Le Maraudeur doit avoir à son bord les équipements de sécurité exigés par la législation le concer-nant. Ces équipements peuvent varier selon le pays, le type de navigation effectuée, le plan d'eau (mer, fleuves, plans d'eau intérieurs) et les exigences des instructions de course. La législation (qui prévaut toujours sur la présente jauge) peut évoluer, et qu'elle présente toujours un caractère minimaliste. Tout chef de bord doit donc apporter les compléments de matériels qu’il estime nécessaires à une navigation en toute sécurité.