AcceuilNational 2010 à La Chapelle-sur-Erdre organisé avec le SNO

Un week-end torride, bouillant et passionnant !
 
 

Un week-end torride , bouillant et passionnant !!!

 

Michel et moi étions très impatients d’en découdre à nouveau avec les meilleurs équipages de Maraudeur de France et de Belgique après nos excellents résultats au dernier National et l’application d’une série de nouveaux réglages correctifs sur Peter Pan.

C’était également et c’est le principal l’occasion de retrouver la joyeuse bande de bons copains de la grande famille Maraud.

Nous n’allions pas être déçus loin s’en faut.

Départ de Frasnes lez Buissenal le samedi en début d’après midi sous un soleil de plomb et route parfaite jusqu’à 14 kms de notre point d’arrivée. A la sortie d’un tranquille village du sud de la Champagne, grand bruit d’eau en cours d’ébulition et arrêt en catastrophe pour constater que le radiateur s’est vidé complètement... assistance des indigènes super sympas, intervention d’un dépanneur local, remplissage et feu vert pour achever notre trajet vers le Port de Nemours au bord de l’immense lac de la Forêt d’Orient. Ouf sauvés (provisoirement...) !

Retrouvailles avec tous les potes...

...qui sont déjà en route vers la guinguette pour un banquet d’andouillettes-frites de derrière les fagots. Nous les retouverons un peu plus tard pour trinquer à l’amitié après gréement et mise à l’eau de "Peter Pan".

Les quelques émotions sont vite oubliées, un peu de retard mais tout va bien, nous sommes à pied d’œuvre. Une bonne nuit de sommei, une douche vivifiante et un solide petit déjeuner à bord du véhicule du Mitch Sailing Team et nous voilà à pied d’œuvre.

der01

Briefing des 35 équipages dont 12 Marauds..

..au Yacht club du Der et grand départ pour 6 heures de course (3 grands parcours et x petits à réaliser en fonction du vent).

On prend un départ canon par vent de force 1,5 et on se retrouve au contact des « bombes » (micros protos … ), des « monstres » (jusqu’à 12 mètres), et à la bagarre jusqu’à la bouée au vent avec un seul Maraudeur, celui de Martial Duval - récent et multiple champion de France. Les autres Marauds sont très loin; il est vrai que les bords sont très longs sur ce superbe plan d’eau. "Peter Pan" marche du tonnerre et on se retrouve avec un bord d’avance sur Martial à la fin du second tour en ayant pris un tour aux deux derniers Maraudeurs.

der02

Ambiance à bord

Tout fonctionne bien; un près parfait , des bords de spi géniaux... et là patatra... pétole, qui permet juste à Martial de revenir de nulle part et de nous dépasser sur le bord de vent arrière avec la dernière risée. Il passera la ligne un peu avant nous et malheureusement pour lui juste avant le top des 6 heures. Erreur fatale car le règlement prévoit que tout tour commencé doit être terminé et comme il souhaite en rester là il sera considéré comme abandon.

Nous serons donc classés premiers en Maraudeur et quatrièmes du général en temps compensé. Super résultat !

der03

On reprend la longue route du retour...

...qui sera très longue !!

Nombreux arrêts pour refroidissement du moteur et réalimentation en eau.

Je comprend mieux maintenant pourquoi il y a une distance de 20 kilomètres entre les parkings d’autoroute: c’est la distance nécessaire et suffisante pour faire bouillir et consommer tout le liquide de refroidissement de votre véhicule !

NB: on peut prolonger les étapes du calvaire en mettant le chauffage à fond dans l’habitacle ce qui constitue néanmoins un petit désagrément quand il fait encore 30°C.

Rentrée sans encombre (façon de parler) la tête déjà pleine de bons souvenirs à Frasnes lez Buissenal et déclenchement immédiat de l’impatience de retrouver tout le monde pour l’apothéose de la saison à la Maraud-Monsin (Micro Monsin est obsolète depuis 3 ans) le week-end des 12 et 13 septembre prochains (barbek , peckèts , breackfast anglo/liégeois et boulets sauce lapin, ambiance assurée devant le roi Albert pétrifié )

Bon vent et amitiés à tous !

 

Georges.